Fondations

Pieux à tarière creuse

 

Méthode qui consiste à forer le sol à l’aide d’une tarière continue jusqu’à la profondeur requise afin d’y injecter du béton (sous pression) en remontant la tarière.

Son mode opératoire : Mise en place, réglage des guides /  Forage / Ancrage avec rotation et poussée sur l’outil / Injection béton dans l’axe creux de la tarière / Remontée de la tarière, bétonnage / Mise
en place de l’Armature / Contrôle de l’arase en tête de pieux.

Point fort : La simplicité et la rapidité de cette méthode.

 

Pieux forés tubés

Le maintien de la paroi du forage est assuré par le tubage qui est mis en œuvre par vibration ou louvoiement, au fur et à mesure de l’avancement du forage.

Son mode opératoire : Mise en place, réglage des guides / Forage et mise en place du tubage / Mise en place de l’armature / Bétonnage par tube plongeur / Retrait du tubage (si provisoire) / Contrôle de l’arase en tête de pieux.

Point fort : Idéale pour les stratigraphies géotechniques complexes
confrontées aux nappes phréatiques ou aux couches de sols lâches sus jacentes au substratum d’ancrage des pieux trop raide pour être foré en tarière creuse.

 

Pieux forés

 

Lorsque les couches de sols à forer bénéficient d’une cohésion suffisante et en absence de nappe phréatique, cette méthode permet de confectionner des pieux sans qu’il y ait recours aux tubages des parois forages.

Son mode opératoire : Mise en place, réglage des guides / Forage / Ancrage au carottier (si terrain très dur) / Mise en place de l’armature /  Bétonnage par tube plongeur / Contrôle de l’arase en tête de pieux.

Point fort : Idéale pour les stratigraphies géotechniques simples dont le substratum d’ancrage des pieux est trop raide pour être foré en tarière creuse.

 

Soutènements

Paroi Berlinoise

Paroi Berlinoise

Pour des soutènements provisoires ou définitifs, porteurs ou non porteurs, non
ancrés (autosable) ou ancrés (butons ou tirants), cette méthode consiste à mettre en œuvre des profilés métalliques, dans des pieux, espacés de 1 à 3 mètres entre lesquels sont placés des éléments de blindage annexe : bastaing de bois, prédalles, plaques d'acier ou réalisation d’un voile en béton projeté pour les parois berlinoises définitives en phasage avec le terrassement de le fouille.

Pieux sécants

Pieux Sécants

Pour des soutènements provisoires ou définitifs, porteurs ou non porteurs, non
ancrés (autostable) ou ancrés (butons ou tirants), les parois en pieux sécants sont réputées relativement étanches. Elles sont constituées de pieux de soutènement en béton armé sécants dont le séquençage est assurée par une murette guide en béton armé ; cette murette guide assure aussi le guidage de l’outil de forage. Généralement, les pieux primaires, réalisés en 1e phase, ne sont pas armés. Les pieux secondaires, réalisés en 2e phase et rognant les pieux primaires, sont armés. Cette technique peut se substituer à une paroi moulée pour un coût bien plus économique.

Paroi Parisienne

Paroi Parisienne ou Lutécienne

Pour des soutènements provisoires ou définitifs, porteurs ou non porteurs, non
ancrés (autosable) ou ancrés (butons ou tirants), cette méthode consiste à confectionner des pieux en béton armé, espacés de 1 à 3 mètres devant lesquels est mis en oeuvre un voile en béton projeté ou un voile en béton coffré en phasage avec le terrassement de la fouille.

Pieux jointifs

Pieux Jointifs

Pour des soutènements provisoires, les parois en pieux jointifs sont constituées
de pieux en béton armé tangents les uns aux autres. Cette méthode peut être utilisée lorsqu’il n’y a pas de contrainte d’étanchéité ; rapide et ne nécessitant pas de blindage annexe, cette méthode est particulièrement économique dans le cas de soutènement provisoire autostable de hauteur modérée (inférieure à 4m).

Consolidation de sols

Inclusions Rigides

 

Appelée aussi consolidation / amélioration de sol, cette solution est utilisée pour
renforcer la capacité portante initiale du sol ou en limiter les tassements sous les charges apportées par l’ouvrage.
Son mode opératoire : Forage avec tarière avec ou sans refoulement jusqu’à la
profondeur souhaitée puis injection du béton à la remontée.

Nos foreuses